La et le patterning

Le 24 mars 2018,

C’est avec un immense plaisir que je vais vous lire les conclusions de notre évaluation auprès de M et Mme Solis.

Il est à noter que lors de notre séjour à Orléans, nous n’avons rencontré que Monsieur Solis. Suite à des problèmes familiaux, Mme Solis a été contrainte de rester aux Etats-Unis, mais nous avons cependant pu la voir par internet où elle s’est fait une joie de nous donner le nouveau programme intellectuel et manuel.

C’est donc Mr Solis qui a testé Léa du début jusqu’à la fin, ce qui n’était pas évident pour Léa car ce n’était pas du tout la même façon de procéder que son épouse mais cela s’est passé quand même à merveille…

Voici donc les conclusions de cette dernière évaluation :

Tout d’abord, une petite remarque sur le plan physiologique :

Nous n’avons fait aucune mesure, car c’est Mme Solis qui mesure d’habitude les enfants

Sur le plan sensoriel :

  • Léa a acquis une nette amélioration de la fonction tactile : elle aime et cherche à toucher,
  • Sa vision ne cesse de s’améliorer, elle pose de mieux en mieux le regard sur les objets et de plus en plus souvent, elle a une meilleure convergence, elle focalise mieux.

Sur le plan intellectuel :

  • Elle a une meilleure compréhension, elle continue à se développer et ce de manière incroyable, elle est devenue demoiselle posée, réfléchie.
  • Elle a acquis une excellente mémoire,
  • Elle participe beaucoup plus et à des activités de plus en plus différentes
  • Elle est très à l’écoute et très attentive,
  • Elle communique de plus en plus. Avec son contacteur « oui-non » elle arrive à dire si elle doit aller aux toilettes, si elle veut dessiner ou écrire sur son clavier, si elle veut aller se promener ou ne rien faire !!! La communication est établie !!!
  • Elle est toujours enthousiaste et intéressée. D’ailleurs, le patterning et toutes les activités manuelles sont devenus un vrai plaisir pour Léa, ce qui n’était pas le cas, il y a un an à peine.

Sur le plan physique :

  • Elle a une meilleure et surtout excellente motricité,
  • Une nette progression au niveau musculature essentiellement au niveau des cuisses et mollets.
  • Elle est nettement plus souple
  • Elle a un meilleur contrôle de tête,
  • Elle a de plus amples mouvements,
  • La raideur au niveau du bras gauche a nettement diminué
  • Elle marche de manière incroyable et de mieux en mieux à l’échelle,
  • Elle a une nette meilleure fonction manuelle lors du maintien des barreaux,
  • Elle a une coordination plus fine au niveau de la pince, et également au niveau de l’index (ce qui lui a permis de commencer à écrire sur son clavier), elle contrôle  le mouvement des mains et de tous les doigts de mieux en mieux.

Voilà donc le résumé de cette évaluation…

Je pense que vous n’êtes pas vraiment surpris car il est vrai que nous avons eu une excellente période avec une excellente et nette progression de Léa dans tous les domaines.

De plus, nous avons eu beaucoup moins d’arrêts. Nous sommes passés de 55% du temps  à 75% du temps où nous pouvons faire des séances de patterning.

Il est vrai que parfois on a  l’impression que l’on arrête souvent … Mais nous arrêtons très peu de temps. Avant lorsque Léa était malade, on pouvait arrêter pendant 2 à 3 semaines et maintenant ce n’est que 2 à 3 jours… De plus, nous avons de moins en moins de rendez-vous à l’hôpital, excepté pour son dentiste, mais là ce n’est qu’une question d’amour…

 

La note de Mr Solis pour cette évaluation est donc :

« Excellente, vraiment superbe !!!! »

 

Passons donc au programme :

A beaucoup d’entre vous, j’ai dit que je ne pensais pas que Léa aurait un changement de programme mais plutôt un allongement du temps des exercices…

Et bien pas du tout…

Pour faire simple, on garde tout à fait le même programme, avec bien entendu comme objectif d’exiger de Léa encore de participation.

Cependant deux nouveautés :

  1. On va rajouter un exercice pour assouplir les bras de Léa afin qu’elle acquiert beaucoup plus d’amplitude, essentiellement pour le bras gauche qui reste toujours un peu crispé à l’échelle.

L’exercice consiste à faire des mouvements circulaires pendant environ 3 minutes. Une main tourne le bras, l’autre maintient l’épaule (pour éviter le déboitement). Et de minutes en minutes, agrandir l’amplitude du mouvement.

  1. Et enfin le deuxième exercice qui là, va nous donner du fil à retordre…

Même si tout est parfait dans l’évaluation, il y a quand même un exercice où Léa n’a pas trop progressé voir ne comprend pas ce que l’on lui demande…

Lequel selon vous ???

Le kangourou !

Léa n’a pas toujours le réflexe nécessaire pour tendre ses jambes. Monsieur Solis pense que ce n’est pas une question de capacité car elle arrive à faire deux longueurs d’échelle mais parce qu’elle n’a pas encore compris ou ressenti la sensation du « pousser » sur les jambes.

Alors voilà donc la réalisation de ce nouvel exercice :

Nous allons positionner Léa en dessous de l’échelle, mettre ses bras à l’échelle sur un  trampoline au sol et mettre ses mains aux barreaux de l’échelle.

Attention, il sera très important de bien tenir les jambes et les chevilles de Léa afin d’éviter une foulure.

Le mouvement sur le trampoline va lui permettre de comprendre « la sensation du pousser sur ses jambes »

Personnellement, je pense que si on arrive à bien réaliser cet exercice, Léa va avoir le déclic de pousser convenablement sur ses jambes et donc tenir sur ses jambes !!!

Voilà donc pour nos 6 mois à venir…

Ce  nouveau kangourou ne sera pas facile à réaliser mais peut être vraiment constructif.

Petite parenthèse de maman :

Cela fait maintenant 13 ans que nous faisons du  patterning.

 Il y a encore peu jamais je n’aurai cru que ma fille arrive à répondre à des questions, encore moins à écrire sur son clavier, à pouvoir être zen dans toutes situations, à être en position debout avec autant d’aisance, à pouvoir utiliser ses doigts, à adorer ses séances de patterning,…
Alors je suis vraiment impatiente d’être ici dans 1 an à vous relire un prochain compte-rendu car si les progrès restent constants comme cette dernière période, on risque d’avoir d’énormes surprises.

Alors merci et encore merci.