La et le patterning

Compte-rendu du 24 mars 2017

 

Bonjour à toutes et à tous,

Voici donc le compte-rendu de notre dernière évaluation.

Mais avant tout, un petit rappel. Il y a un an à peine, Léa rentrait de nouveau à l’hôpital pour sa greffe de peau dans le dos. On l’oublie parfois mais cela ne fait pas si longtemps que nous avons repris les séances de patterning de manière intensive et continue…

Alors qu’en est-il des progrès de cette dernière période ?

 

 

Tout d’abord, commençons par l’évolution concernant le manuel et l’intellectuel

 

Sur le plan manuel :

Les exercices faciles (exemple : attraper, écraser, passer d’une main à l’autre) sont devenus un peu trop routiniers pour Léa et commence à moins l’intéresser. Elle marque plus d’intérêt quand il s’agit d’un exercice plus long et plus sophistiquée (exemple : un coloriage, de la peinture à l’eau,…)

Auparavant, elle avait toujours des difficultés à différencier ses doigts. Maintenant elle les contrôle bien mieux, on le voit lorsqu’elle corrige son pouce pour attraper tandis que l’utilisation de son l’index est parfaite.

Elle a pris beaucoup plus de souplesse dans les bras. Elle a toujours des difficultés à décoller seule son bras. Mais à peine on le soulève, elle continue le mouvement.

 

Elle a donc acquis une meilleure fonction tactile. Et lors des tests avec M et Mme Solis, elle est arrivée pour la première fois à différencier des objets cachés, qu’elle ne pouvait que toucher sans les voir.

 

Sur le plan intellectuel :

Léa apprend beaucoup plus vite. D’ailleurs, pour les mots et photos, il faut changer plus souvent car elle s’ennuie très très vite.

Son temps d’attention est beaucoup plus long. Elle a toujours adorée les histoires mais avant elles duraient 2 minutes maintenant elles peuvent durer 10 à 15 minutes.

Elle a des intérêts plus adaptés à son âge. Si le thème choisit ne lui convient pas, elle le fait bien comprendre. Les jeux et jouets un peu plus pour bébé ne l’intéressent plus du tout.

 

 

 

 Passons maintenant à l’évolution concernant l’aspect physiologique et physique

 

Tout d’abord physiologique :

Elle maintient une excellente croissance : elle continue à prendre du poids.

Elle a augmenté son tour de poitrine de 3.2 cm, (un enfant du même âge que Léa augmente de 0.8cm), et elle a également augmenté de tour de tête de 0.2 cm  donc une cage thoracique et un cerveau qui continuent à se développer…

 

Au niveau physique maintenant :

Une incroyable progression au niveau musculaire, de la souplesse et du contrôle du corps !

 

Les exercices, où l’évolution est la plus spectaculaire, sont : l’exercice du maintien de tête sur le ventre et l’exercice du kangourou.

 

En ce qui concerne ce dernier exercice, une bénévole avisée, m’avait fait remarquer que si M et Mme Solis se contentaient de regarder la vidéo, ils ne pourraient pas s’apercevoir que Léa arrivait maintenant à monter seule, puisque je suis derrière elle et que je monte en même temps que Léa (même si je ne l’aide quasiment pas).

Il était donc primordial voir obligatoire de faire l’exercice sur place…

Hélas pas de bénévole,… pas d’échauffement, pas à la maison. Ce n’était pas gagné ! Merci Françoise pour le stress…

 

Allez on se lance : papa aux genoux, Mme Solis aux mains et maman derrière. Et bien, parfait !

Léa est montée toute seule et Mme Solis a même lâché les mains.(pour filmer) Je ne vous raconte l’état d’excitation de M et Mme Solis.

C’est pourquoi et sans étonnement la note obtenue est plus qu’excellente !

 

On peut également noter que Léa a acquis encore plus de souplesse, plus de contrôle «tête et tronc», un meilleur équilibre, plus de force musculaire surtout au niveau des jambes, elle peut maintenir une position debout avec une aide minimum.

Sans parler de la marche où elle a acquis un mouvement plus fluide et plus longtemps. Il y  a à peine quelques mois, elle ne faisait que quelques barreaux… Là on fait à l’aise toute la longueur d’échelle.

Et surtout, elle adore !!!!!

 

 

Vous vous êtes certainement aperçu que je ne vous ai pas parlé du ramper. C’est quand même le petit bémol de cette évaluation, car sur une période de 6mois, Léa ne rampe que 3 mois et ce, principalement à cause de ses problèmes buccaux (angines, dents, gingivites) mais cependant cela n’a semble-t-il pas affecté son évolution.

 

Passons donc au programme :

 

 

Et bien sans surprise, il n’y aucune modification de programme.

Car même si les progrès sont importants, ils ne datent pas de 6 mois ! Il y a à peine 2 mois que Léa fait toute une longueur d’échelle et ce quasi tous les jours.  Il y a 1 mois que Léa pousse seule sur ses jambes pour monter au kangourou et seulement 3 séances que nous avons lâché ses mains. Alors il serait bien trop tôt pour changer quoi que ce soit. Surtout que cela fonctionne très bien.

 

Mr Solis nous a demandé de vous féliciter de nouveau car lorsqu’il regarde les vidéos, il trouve que les équipes sont vraiment appliquées et réalisent les séances avec un grand soin !

 

Il nous fait noter également que Léa à chaque évaluation a toujours progressé. Mais il trouve que cette fois-ci les progrès sont plus que conséquents et très prometteurs. Il est très impatient de nous voir la prochaine fois…

 

 

 

Voici donc notre magnifique évaluation. Il est vrai que pour moi aussi : je trouve que les progrès sont assez édifiants ! Il y a encore quelques mois, je n’aurai pas cru que Léa puisse pousser d’elle-même sur ses jambes…

Alors encore merci, merci d’être toujours présents, merci de permettre à Léa de continuer à progresser mais surtout d’avoir permis à Léa que les moments de rééducation deviennent des moments de détente et de plaisir. Car on le voit bien après chaque arrêt, Léa reprend les séances comme-ci c’était devenu son moment de récréation…

 

Merci

NB 1 : attention aux bruits

NB2 : attention aux rhumes

NB3 : manque de bénévoles